Super U

21 décembre 2016 15 h 12 min
More videos

Cas pratique

La place des femmes et des hommes est devenue un sujet capital, et un débat primordial dans la société moderne. Mais alors que les femmes se voient enfin attribuées les mêmes droits qu’aux hommes, le sexisme reste une problématique majeure.

Dès l’enfance, les garçons et les filles sont conditionnés, presque séparés selon leur sexe. Le genre de l’enfant le conduit vers un type d’apprentissage particulier. Alors que de nombreux débats s’engagent aujourd’hui sur le sujet du sexisme, notamment au travail, le cloisonnement des genres sexuels dans la petite enfance pose question. Alors, comment lutter contre le sexisme à l’enfance ?

Solution

L’enseigne de grande distribution Super U a pour ambition de casser tous ces codes sexistes. C’est pourquoi, à l’occasion de Noël, la marque lance un catalogue qui ne sépare pas les jouets en catégories « filles » et « garçons ». Chacun pourra ainsi choisir les jouets et articles proposés sans avoir à subir de préjugés.

Mon avis

Il est important de laisser le choix aux enfants, en cassant les préjugés et les codes habituels de la société. L’initiative de Super U est donc positive, et s’inscrit parfaitement dans la démarche commerciale de la marque. Une idée innovante et ludique !

Super U

| L'effet Waouh ! | 0 Comments
À propos de l'auteur
-