Créer de l’électricité grâce à vos pas !

25 janvier 2016 13 h 01 min
More videos
0
Views
     

Le projet

« La piézoélectricité au coeur de bordeaux » , dans le but de promouvoir la ville de bordeaux à travers le monde.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du développement durable. L’énergie solaire, éolienne et même hydraulique sont déjà très fréquentes et bien étudiées. Toute l’énergie est gaspillée chaque jour avec nos mouvements. Manon Contreras s’est interrogée s’il existait une manière de récupérer cette énergie et de la transformer en électricité. Après plusieurs recherches, elle a finalement trouvé un phénomène qui pourrait être utilisé : la piézoélectricité́. Son projet est de poser des plaques piézoélectriques dans la rue St Catherine pour permettre à cette rue d’être en permanence éclairée, et faire bénéficier aux commerçants de cette énergie crée par les individus eux même. Projet pourquoi pas à étendre a toute la ville de Bordeaux afin d’en faire profiter ses habitants.

La piézoélectricité, c’est quoi ?

Quand le pétrole deviendra trop cher et que l’ère de la micro consommation arrivera, l’électricité produite avec la piézoélectricité́ deviendra beaucoup plus viable. Même si elle ne peut faire marcher une entreprise ou une ville à elle seule, elle pourrait représenter, sans doute, une réduction énorme dans la consommation d’énergie. En effet, nous pourrions profiter de l’énergie produite par nous même pour diminuer le gaspillage énergétique.

Oui, la piézoélectricité, est un système innovant qui permettrait de générer de l’électricité gratuitement grâce aux vibrations provoquées par les pas des personnes marchant sur des plate-formes piézoélectriques.

 

La piézolélectricité dans le monde

Parking piézoélectrique à Gloucester

Dans la ville de Gloucester, en Angleterre, un parking de grande surface commerciale a été équipé de matériaux piézoélectriques. Cette installation permet de récupérer de l’énergie à chaque passage de véhicule et, ainsi, d’alimenter les caisses de paiement du supermarché.

Métro piézoélectrique à Tokyo

De même, dans le métro de Tokyo, la ville a équipé le sol des stations de plaques piézoélectriques qui produisent de l’énergie au passage des centaines de passagers descendant des wagons.

Une autoroute électriquement autonome en Israël

Une recherche en Israël consiste à placer des matériaux piézoélectriques sous la surface de la route pour que l’énergie mécanique des voitures puisse être capturée et transformée en électricité. Les routes représentent des sources de production d’énergie.

Piste de danse autosuffisante

Amsterdam, Rotterdam, Londres et bientôt New York, des boîtes de nuit ont inauguré des pistes de danse qui transforment en électricité les sautillements des danseurs. Ils alimentent ainsi une partie des spots et espèrent réduire de 30 %, voire de 60 %, leur facture d’électricité. Le sol est légèrement mobile, sur ressorts, et les vibrations sont converties en électricité́ grâce à des matériaux piézoélectriques.

Comment faire aboutir le projet ?

Manon a besoin de financement mais aussi d’un accord de la mairie de Bordeaux pour mettre son projet en oeuvre. Elle a aussi besoin de partenaires travaillant dans le BTP, tels que Eiffage ou bien encore Fayat.

C’est grâce à Tony Jazz qu’elle a choisi de monter ce projet. En effet, elle l’a rencontré l’an dernier lors de son passage dans son lycée où elle réalise sa première année en classe préparatoire économique et commerciale.

Contact

Manon Contreras

06 45 15 63 65

manoncontreras17@gmail.com

Catégorie : 1 Jour 1 Projet
À propos de l'auteur
-