Clash Back, le serious game pour les adolescents

Clash Back, le serious game pour les adolescents

17 novembre 2015 14 h 51 min
More videos

CLASH BACK est une série interactive animée, réalisée par la société Interactive Situations et le Dr Xavier Pommereau, qui met en situation les moments de crise entre les adolescents et leur entourage.

Le Dr Pommereau, psychiatre, Chef du Pôle aquitain de l’adolescent (Centre Abadie) au CHU de Bordeaux, spécialisé dans la prise en charge des jeunes en difficulté. Il développe avec ses équipes des méthodes thérapeutiques innovantes incluant l’usage des outils numériques. L’un des référents nationaux dans ce domaine, il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont Nos ados.com en images. Comment les soigner (Odile Jacob).

Il a créé Interactive Situations, qui est une société spécialisée dans la simulation numérique des échanges et relations adolescents-adultes en situation de crise ou de forte tension, et a notamment créé Clash Back.

Clash Back

Constat de départ

En France, les 11-19 ans sont environ 8 millions. Parmi eux, 15% vont très mal (anorexie-boulimie, automutilations, tentatives de suicide, abus de substances) et encore 15 autres pourcents suscitent des inquiétudes du fait de leurs comportements à risque (soirées alcoolisées, usage chronique de cannabis, etc.). Les professionnels en charge d’adolescents (soignants, éducateurs, enseignants…) sont demandeurs d’outils facilitant le dialogue et les échanges avec les jeunes, les entretiens se révélant souvent difficiles à conduire sans thème et sans support. Ils veulent aussi pouvoir mieux évaluer leurs propres modes de réaction et détecter des troubles éventuels. Les parents sont eux aussi demandeurs d’outils pour mieux comprendre leurs enfants, améliorer la communication et répondre de manière plus adaptée à leurs besoins, tout en offrant un cadre approprié et éclairant quant à leurs exigences éducatives. L’immersion virtuelle permet une expérimentation libre et sans risque : on peut essayer des comportements, en voir et en analyser les conséquences, tout en jouant. Le caractère scientifique des contenus psychologiques définit ce que certains appellent un « serious-game » que nous préférons appeler simulateur de comportement adolescent. La série CLASH BACK propose une immersion dans une situation interactive confrontant un(e) ado à un adulte référent jusqu’au risque de rupture, d’où son nom — clash, et back, parce qu’on peut revenir sur ses choix, les analyser, en comprendre les enjeux.

Innovation

C’est un simulateur de comportement adolescent (SCA), et non un simple serious game, car la profondeur de son arborescence et la souplesse de son moteur conversationnel permettent de restituer la complexité, les ambiguïtés et les subtilités d’un échange tendu entre un ado et un adulte.

CLASH BACK est un outil technologique « avancé » qui bénéficie déjà de nombreuses caractéristiques innovantes, et qui suivra les progrès de la révolution numérique en cours en s’y adaptant, grâce à la volonté du département R&D d’Interactive Situations.

Les cibles

Professionnels de santé et du secteur médico-social :

La majorité des professionnels se sentent démunis face aux adolescents car les entretiens classiques se révèlent souvent insuffisants. Ils sont en attente d’outils de médiation innovants et faciles d’emploi, et l’expriment lors des fréquents colloques et conférences. Ils souhaitent que ces outils soient plus « cliniques » que théoriques, adaptés aux populations d’adolescents qu’ils traitent, encadrent ou évaluent.

Professionnels de l’éducation :

Éducateurs, enseignants et personnels d’encadrement disent avoir besoin d’outils d’évaluation ou de communication validés par les professionnels de la santé. Ils veulent pouvoir aborder des thématiques spécifiques qui sont difficiles lors d’entretiens classiques. CLASH BACK leur permet d’être plus proche de l’univers des populations d’adolescents qu’ils ont en charge.

principe du jeu

Témoignages

Marc Delorme, Psychiatre au Centre Jean Abadie (Bordeaux)

« Au cours de l’utilisation du serious game dans les troubles des conduites alimentaires (anorexie et boulimie) chez des patientes hospitalisées,  nous avons remarqué que les jeunes filles anorexiques qui testent CLASH BACK, parviennent à s’en saisir et à parler d’elles plus facilement. CLASH BACK débloque la parole chez ces patientes plutôt introverties et elles se mettent à jouer, alors que leur maladie les rigidifie et s’oppose à la spontanéité. Ce jeu les aide à sortir de leur inhibition, à parler, à penser, à échanger… CLASH BACK leur plait, les accroche et permet de créer un décalage de la fixation alimentaire, pour mieux prendre conscience de leurs modes de relation avec les autres. Chez les patientes boulimiques, le jeu les aide à réfléchir avant d’agir de manière trop impulsive. »

Béatrice Desprès, Kinésithérapeute au Centre Jean Abadie (Bordeaux)

« Nous utilisons le jeu clash back avec nos patients anorexiques et ou boulimiques en atelier groupal mais aussi en individuel. Nous avons constaté un intérêt immédiat pour le jeu dès les premières séances de tous les adolescents même ceux plutôt en grande difficulté d’investissement sur les autres ateliers probablement du fait que le virtuel ne provoque pas d’angoisse ni avant la séance ni pendant la séance. Le fait de faire jouer les patients en binôme, souvent une patiente plutôt boulimique avec une patiente plutôt en restriction, permet d’observer une complémentarité et une entraide beaucoup plus spontanées entre l’impulsivité et l’hyperintellectualisation qui entrave le reste du temps. Le fait de l’avoir observé avec le jeu tout simplement avec le timer qui apporte une réponse immédiate a permis de reprendre ce travail sur un plan plus corporel lors des séances de motricité par exemple. Dans l’utilisation individuelle on a vu que des patients qui ne parlait jamais ou difficilement de leur relation avec leur père dans des entretiens formels, abordaient ce sujet assez rapidement tout en jouant disant par exemple : « à si je réponds ça à mon père il ne réagit pas alors que j’aimerais qu’il me réponde comme le père de Chloé »  (quand Chloé critique la façon de manger de son père). En fait le jeu clash back est un support qui permet de mettre à jour sans tension des fonctionnements dans les liens ce qui peut être repris dans les autres ateliers sous d’autres formes. »

Alexia T., Étudiante, (Gujan-Mestras)

« J’ai utilisé Clash Back tout d’abord dans le but d’un reportage et en ayant joué avec mon père, cela m’a permis d’ouvrir un dialogue avec lui et de communiquer plus facilement. Il nous arrive d’y jouer de temps en temps, cela permet de voir les réactions de l’un et de l’autre, c’est très attractif. »

screenshot XP et ados joueurs

Clash Back, le serious game pour les adolescents

| 1 Jour 1 Projet | 0 Comments
À propos de l'auteur
-